was successfully added to your cart.

Panier

TwoThousandNineteen DVD

Par | Evenements, News, Vidéos | 0 commentaire

Publiée par Giovanni Panzani sur Vendredi 18 octobre 2019

Comme l’annonce ce teaser !! Gilian aka « Giovanni Panzani » nous gâte avec son dernier projet DFL ! une vidéo au format long garnie de belles images de bmx en trails capturée dans les plus beaux spots du globe ! Restez sur vos gardes si vous ne voulez pas louper les avant-premières !

RETROSPECTIVES #1 : Le refuge de l’alpe du pin

Par | Retrospectives | 0 commentaire

Le refuge de l’Alpe du pin, hahaha, expédition magnifique ou gros casse pipe? le mètre de neige de la veille avez décidé pour nous!

Bât, Tanguo, Screech [Par ordre de marche, Screech est resté tout l’ascension derrière, enfaite on a fait ses ouvreurs] équipé de notre joli traîneau porte tonneau nous fûmes émerveillés par cette nature très enneigée…à travers le carreau du van chauffé…, encouragé par le responsable local de la voirie très vin rouge crew sur les bords, nous traversions, tous frétillant la seule et principale rue du village! jusque là on peu rigolé sur le scénar « sheitan ! » mais les vieilles clefs de geôlier en main, nous allions transformé l’essaie! je me souviens encore de l’apéro qui nous conduisit jusque là haut ! :

– Bât « On se pose dans le refuge on fabrique un kick et on est trop bien pour la semaine… »

– Screech «  ah mais grave…remet une tournée je nous y vois… »

Nous y voilà…devant le chemin, nous avons pris l’essentiel pour une première montée, bizarrement le premier balisage est couvert de quelques flocons, pas de quoi baliser, un coup de moufle un pied devant l’autre et on monte ! à gauche…à droite puis à gauche ! ça serpente ! mais on colle le copain dans une ambiance fougasse, puis la première heure ! les fumeurs font déjà la gueule et les bronches obstrués par leur connerie, les plus braves sont devant ! cette fois-ci les balises se font rares jusqu’à disparaitre et firent naître les premiers doutes ! convaincu d’être sur le bon chemin ou d’être mangé par « les loups » nous arrivions devant un goulot, propice à une coulé !

Mais tous ces mots marrants et notre test de résistance de couche néandertalien à l’aide d’un bâton nous fessait « coupé dedans ! », armé de nos snowboards pour servir de piaulé, pas rassuré mais ensemble ! curieux de voire « la petite maison dans prairie » au bout de cette dernière prise de risque et ces quelques heures de marche commando ! Voilà, nous sommes en haut tout le monde est là et rien n’a bougé ! nous nous retournons ! nous plissons nos gros yeux, mais pas l’ombre d’une cahute !! pour les plus rodés soit tu fais demie tour parce-qu’il te reste assez de jours ! soit comme t’est pas bon au poker mais que t’aimes bien te fourrer, tu fais tapis ! Nous continuons, cette tête de cailloux cache peut-être 72 vierges, ou bien le refuge de l’Alpe du Pin, ou une colonie de loups affamés, bref, ça rigole moins, et plus personne ne blague en demandant si nous sommes bientôt arrivés.  A mesure que le soleil tangue au loin derrière les montagnes, nous devons garder notre calme et trouver encore un peu de force…

Soudain, la tête de cailloux caché un bout de toiture, petit rictus impétueux générale ! fier et inconscient ! un stade de football nous sépare de l’arrivée, devant nous un long plateau quasiment plat, il a bien pris la neige…c’est sur, aussi sur que chaque pas s’enfonce presque jusqu’a la rotule, le froid, le silence, et la douce nuit s’installe tel la marée du mont saint-michel, c’est d’ailleurs une sensation de marécage qui nous fait ralentir et nous fatigues, en plus des sacs, des planches et de la niole qui pèsent sur nos besognes fatiguées,

Victoire, on est a la porte, en pleine nature, le temps de se retourné pour admirer le bas de la vallée d’où nous venions et cette fois la nuit s’installe, conscient de notre chance nous nous mettons à l’abri.

La vieille porte grinçante laisse apparaître un dortoir, un poêle, et une table, parfait! nous soufflons ensemble, tournée de bière, c’est la fête! la team de choc de la mousse fraîche sur la moustache « faut choper du bois…sinon on va meulé »,  nous voilà rechaussé pour faire le tour de la maisonnette en quête de fagots, on a ce qu’il faut on rentre, cette fois-ci on referme la porte et projète l’éventuel kick dans la plaine, les corps se décrispent, le Fago s’allume, la flamme est là, mais le refuge est inutilisé depuis un moment, il est glaciale, la neige sur le tapis d’entrée n’en a que faire, on remet des fagots, on remet des bières, on remet des Fagots puis on remet une couche de tissu parce-que cette fois-ci la nuit noir glace ce lieux…

DFL is back ! Le nouveau site est en ligne !

Par | News | 0 commentaire

DFL is back, DFL fête ses 10 ans, DFL… tout ça sonne promo, carte de fidélité bidon, mais pas nous !

Down For Life revient plus fort !

Absent et présent comme un esprit de la forêt, nous revoilà ! Nouvelle collec’, nouveau site, nouveau grenier mais toujours le même quartier et les mêmes protagonistes.
Pour tirer ou démêler les fils de notre organisation Bat & Screech aux fourneaux et vous comme fidèle supporter… Pas comme des oies dans un gradin plutôt comme un soutien d’une idée « on le fait ».

Toujours dans l’esprit underground, nous allons nous incruster dans le rayon skate de ton shop local mais aussi et surtout dans ta buanderie.

Un nouveau site : De nouveaux produits et toujours plus d’actus

Comme tu le sais, chez DFL ce n’est pas la quantité qui prime mais la rareté et la qualité du produit. Le soutien technique est là : Point de vente chez Shuffle (21, rue du Commerce | Cherbourg), Nico Chantal (artiste tatoueur | 24, rue des Fossées | Cherbourg), Grégoire Lievens (graphiste & developer freelance | Cherbourg/Caen), Gildas Grostrail.

Le meilleur est à venir baby, augmente le débit yeah !

Notre production textile sera accompagnée d’objets collector, toujours dans l’esprit DIY. Soucieux pour notre planète, nous développerons une eco-prodution. Pour commencer nous utiliserons du bois recyclé pour les premières esquisses de menuiserie. Action soutenue par notre rider ébéniste trail digger’ Alex (BigUp!).

Première colab’ prévue avec Gilian Peralta, rester connectez pour connaître les prochaines collaboration à venir !